logo-corporatelinx-2

Corporate LinX

Fintech avant l’heure, depuis plus de 10 ans, Corporate LinX revisite les concepts bancaires de Reverse Factoring, d’affacturage ou de Supply Chain Finance afin de leur apporter collaborativité, souplesse et automatisation. De plus, le développement du Dynamic Discounting (Escompte Dynamique) offre de nouvelles opportunités d’utiliser le cash disponible du Donneur d’ordre pour des rémunérations très attractives et sans risque de contrepartie.

Corporate LinX s’engage dans l’amélioration de la relation du donneur d’ordre et son éco-système de fournisseurs, sans toutefois intermédier cette relation stratégique entre les acteurs historiques. « Toute Supply Chain ne peut mesurer sa solidité qu’en testant le plus fragile de ses maillons » déclare Fabien Jacquot, le fondateur de la Fintech. De ce constat, Corporate LinX intervient afin de renforcer les maillons de la Supply Chain.

De plus, chaque entreprise est à la fois acheteuse et vendeuse. L’entreprise doit donc assurer que sa relation fournisseurs est pérenne afin que, grâce aux approvisionnements, elle puisse livrer ses propres clients et ce afin d’assurer son revenu clients. En termes plus financiers, une entreprise s’endette en achetant auprès de fournisseurs afin de générer un revenu client. La comparaison avec les maillons d’une chaine prend toute sa valeur ici : le revenu client est directement impacté par la gestion de la dette fournisseurs. Ces deux étapes sont intimement liées.

Nombreuses sont les entreprises qui réalisent que de la relation fournisseur dépend le revenu client. Les maillons de la chaîne s’étendent donc du poste fournisseurs au poste client. Le poste client replace l’entreprise en position de fournisseur vis-à-vis de ses clients.plus

L’entreprise qui encourage ses partenaires à échanger de l’information au format digital, fiabilise sa relation fournisseurs. Ces échanges digitaux, donc sans papier, favorisent l’accélération des traitements et une réduction des coûts opérationnels.

Grâce au progiciel CLeX, toute entreprise peut échanger de l’information digitale vers ses fournisseurs et/ou vers ses clients

L'entreprise

vers ses fournisseurs

Emission des commandes, réception des factures fournisseurs, gestion des litiges, demandes d’avoirs, prévisions sur les paiements, avis de règlement.

La fourniture en ligne d’une information détaillée, fiable et à jour apporte une richesse, souvent sous-évaluée, pour l’entreprise fournisseur. Suivre instantanément le cheminement de ses factures chez son client, être informé des litiges et actions correctives et prévoir précisément ses rentrées de cash. L’information n’est pas prédictive ou issue d’un modèle mathématique, elle est le reflet précis de ce qui se passe dans l’outil comptable de son client. Irremplaçable !

vers ses clients

Réception des commandes clients , émission des factures clients, prévisions sur les paiements clients, réception d’un avis de règlement.

Grâce à ce modèle d’échange et de transparence, le donneur d’ordre peut aller plus loin dans sa démarche fournisseur. Afin de sécuriser plus en amont la santé financière des fournisseurs, il peut leur proposer un règlement le plus tôt possible. A la différence d’un produit de crédit ou d’affacturage, le fournisseur peut bénéficier d’un apport de cash, opération qui doit pouvoir être qualifiée par le CAC, comme hors bilan.

Avec CLeX, l’entreprise peut proposer une modalité règlement anticipé à ses fournisseurs.

Cette gestion d’un règlement anticipé s’opère au sein du même logiciel et ne requiert pas d’envoi de copies de factures ou autres bordereaux de cession.

L’entreprise qui encourage ses partenaires à échanger de l’information au format électronique accélère fiabilise sa relation mais en instituant une digitalisation des transactions autorise à la fois une accélération des traitements et une réduction des coûts opérationnels.

L’accès à un service de règlement anticipé est fréquemment lié à la mise en place d’échanges digitalisés (facturation électronique par exemple) entre fournisseurs et donneur d’ordre.

Le Reverse Factoring, en mode dématérialisé, permet d’aller plus loin dans la relation et gestion dématérialisées entre donneur d’ordres et fournisseurs. Associer la notion de publication des statuts des divers documents et notamment la date de paiement des factures permet de gérer les demandes/besoins de paiement anticipé. Le règlement anticipé peut s’effectuer directement sur les fonds propres du donneur d’ordres mais dans le cadre d’un escompte ou bien assurer le pré-financement par un établissement financier contre des frais financiers.

La relation dématérialisée et centralisée gérée au sein d’une seule solution technique permet à tous les participants de bénéficier d’informations fiables et mises à jour pour décider de la date de paiement des factures.